Courte histoire de création mentale

La courte histoire de création mentale qui va suivre est l’illustration même de certains Principes hermétiques. Elle nous enseigne que la parole est le prolongement de la pensée et si l’on est en coordination parfaite avec la Loi, alors la parole que l’on prononcera sera esprit et vie, puisqu’elle est issue du Mental Créateur Divin.

Nous comprenons par là comment opèrent les Thaumaturges. Leur vie est en si parfaite harmonie avec les Lois universelles, qu’ils peuvent précipiter dans la matière leur volonté et, grâce au Mental divin, ils projettent dans le monde des formes ce qui était dans leur pensée. Un ami qui bénéficiait de l’enseignement d’un sage, me raconta l’histoire suivante.

L’homme expliquait, un jour, à de jeunes enfants le pouvoir de la foi, de la volonté et de la création mentale. Ceux-ci écoutaient émerveillés les conseils que leur prodiguait leur aîné, et pris par la candeur de leur innocence, ils lui demandèrent de créer devant eux, un agneau par la force de la prière.

Le sage resta un instant silencieux et leur demanda de voir mentalement l’agneau avec force et foi, et de demander sa venue parmi eux, à la Conscience Universelle. Les enfants se mirent à l’œuvre, sous le regard de l’initié qui les aida dans cet acte.

Quelques minutes plus tard, un agneau surgit non loin d’eux en bêlant. Les enfants émerveillés piaffaient de joie… Que s’était-il passé? En fait, ils n’avaient pas eu la force et la puissance nécessaires à la création de cet animal. Mais leur foi alliée à la puissance du sage, leur permit d’attirer un agneau qui se trouvait non loin d’eux, parmi un troupeau de moutons.

A ce stade, la parole se substitue à la prière, et elle devient créative. Mais, vous l’avez compris, cela est le privilège de rares individus et Le Christ nous dit que ce qu’Il fait nous pouvons le faire, et bien plus encore. Tout cela est en fait une question d’élévation dans le niveau vibratoire de la polarité mentale, associée à l’utilisation de l’Élément Eau et Feu, mais aussi de la conscience. C’est surtout l’application de la Loi, bien comprise d’unification avec l’Être intérieur.

Lorsqu’on prie pour soi ou pour quelqu’un, on doit savoir que la parole qui est dite est la Loi Divine en action. La Loi est toujours disposée à agir, toujours prête, toujours présente. Il faut la reconnaître en tant que telle, et l’intégrer du plus profond de soi. Il appartient à chacun, dans la pratique, de sentir et de vivre cette harmonie.

Prenons l’exemple d’un sculpteur qui apprend sa technique. Pour cela il lui faudra de nombreuses années de patience, d’apprentissage et d’intelligence. Mais il ne deviendra artiste qu’à partir du moment où il commencera à sentir, quand il aura oublié la technique, c’est-à-dire quand il aura complètement assimilée celle-ci. Alors seulement, son art viendra du dedans. Il en est de même pour l’étudiant qui pratique la Science hermétique.

Avec le cœur

Guillaume Delaage