DES TEMPS DIFFICILES

La mondialisation irraisonnée, la mainmise des systèmes financiers sur l’ensemble de la planète, le consumérisme, la pollution qui devient de plus en plus présente, les acquis sociaux qui se dégradent conduisant nos sociétés à accepter des solutions misérables et défaillantes. Les structures religieuses ne répondent plus à l’attente d’un grand nombre d’individus, les partis politiques s’enlisent. Les êtres humains sont cloisonnés dans la peur, l’ignorance, les interdictions aliénantes, les systèmes d’éducation deviennent squelettiques… La liste pourrait être plus longue.

Cette volonté de déshumaniser l’ensemble des individus vient de très loin mais arrive maintenant à atteindre des sommets. Chacun pourrait signaler d’autres « irrégularités » qui viendraient allonger l’inventaire ci-dessus, en sachant que l’esclavage de l’être humain est en marche depuis déjà longtemps et nous vivons des temps difficiles.

Nous nous croyons libres, tout comme un oiseau croit l’être dans sa cage. Pourtant des forces travaillent dans tous les domaines, à affaisser le chemin qui conduit à la Nature réelle de chaque individu grâce à un système pernicieux, qui consiste créer des mensonges sans fin.

C’est ainsi que nos sociétés travaillent depuis longtemps à nous faire accepter, par suggestion, des informations « soporifiques » que nous finissons par trouver normales, mais qui chaque fois, entament nos libertés.

La compensation se fait par la création de « machines à plaisir », l’attrait des satisfactions toujours plus superficielles, qui endorment la conscience et le libre arbitre.

Cette volonté de maintenir l’être humain dans l’inconscience de sa véritable Nature est judicieusement distillée dans les moindres structures de nos sociétés. Nous vivons aujourd’hui dans un totalitarisme invisible qui nous fait accepter ce que nous aurions rejeté il y a à peine vingt ans encore, comme irrecevable. Quelle est cette volonté de nuire ? Quelle est sa nature ?

Des temps difficiles

C’est en fait la volonté de quelques-uns, qui est imposée à la masse. Il appartient donc à chacun de renverser cette fâcheuse tendance où qu’elle s’exerce, par une prise de conscience, un refus mental et intellectuel d’accepter ce qui aliène l’homme et l’éloigne de sa Nature profonde.

Ce combat peut paraître dérisoire au regard de la pression mondiale de ces égrégores négatifs dont je viens de parler. Pourtant, si chacun voulait de manière déterminée et en toute conscience, refuser ces influences quotidiennes en rehaussant son propre niveau spirituel, alors une partie serait gagnée et le libre arbitre reconquis.

C’est ainsi que peu à peu se construira un paysage nouveau qui est le « Paradis » que nous avons depuis longtemps perdu à cause de notre inconscience et de notre volonté inavouée d’être manipulés par le désir du monde matériel.

Nous faisons partie d’un TOUT et que nous le sachions ou pas, que nous l’admettions ou pas, cela ne change rien à l’affaire. Nous sommes partie intégrante d’une Force planétaire à laquelle nous sommes liés par l’Évolution. Chaque vie est un maillon interdépendant qui contribue à la réalisation d’un PLAN DIVIN qui dépasse de très loin l’orgueil et l’intellect humain.Des temps difficiles

Nous avons tous besoin les uns des autres pour la réalisation de ce PLAN et le Grand Avatar attendu par toutes les religions fait Lui aussi partie d’un Travail auquel Les Maîtres de Sagesse et leurs groupes de disciples œuvrent de concert, afin que l’humanité sorte du chaos dans lequel elle est enfermée. La bonne nouvelle c’est que rien ne peut empêcher l’exécution de ce PLAN.

Cette Hiérarchie de Lumière tournée vers la libération de l’homme, demeure présente depuis des milliers d’années sur notre planète. Elle est l’expression de la Sagesse accumulée des âges et aide silencieusement l’humanité, aveugle et sourde à Leur magnifique Mission.

Elle est ICI dans un seul but : l’Amour de l’humanité répondant ainsi par la Loi d’Analogie et de Correspondance, à l’Amour de Dieu. Au plus l’homme s’élèvera vers plus de conscience, au plus il se libèrera et au plus il comprendra sa Véritable Existence.

C’est alors que toutes les structures génératrices de peur, de violence et d’esclavage se déliteront et s’effondreront d’elles-mêmes faute d’esclaves pour les servir. Mais avant cela l’humanité devra régler le Karma négatif qui est un des causes de ses tourments.

Avec le cœur

Guillaume Delaage