MM. MORYASON ET MESSAGER

MISE AU POINT CONCERNANT LES RUMEURS COLPORTÉES CONTRE

ALEXANDRE MORYASON

JEAN-FRANCOIS MESSAGER

CATHERINE DESJONQUIERES

 moryson

Depuis quelques temps des rumeurs circulent sur certains forums Internet concernant Alexandre Moryason et Jean François Messager. Ces rumeurs, véhiculées par des personnes mal intentionnées sont colportées outrageusement au mépris du sens le plus élémentaire de la courtoisie. En effet, en ouvrant ces forums que ne lit-on pas ! Ici M. Moryason est mort, là M. Messager a été victime d’une sorte d’OPA sur les Editions Moryason à cause de l’influence supposée de Catherine Desjonquières etc. Que d’absurdités infâmes !

Si j’interviens personnellement pour apporter une clarification face à ces élucubrations, je tiens à dire que je le fais par amitié et fidélité pour ces personnes et de mon propre chef car il m’est insupportable de voir des propos iniques ainsi colportés.

M. Moryason est bien vivant et en excellente santé. Le fait qu’il ait choisi simplement de ne pas avoir de vie publique le concerne personnellement. Il a d’ailleurs rédigé il y a quelques mois la préface de mon nouveau livre, ce en quoi je lui suis profondément reconnaissant. Il ne publie pas « La Lumière sur le Royaume II » parce qu’il considère que ce n’est pas le moment (du point de vue occulte) et parce qu’il pense qu’avec les livres de F. Bardon et les précisions théurgiques que lui-même a données dans « La Lumière… » les chercheurs sincères ont de quoi faire…

En ce qui concerne Jean-François Messager, vers qui va toute mon amitié et qui m’honore de la sienne depuis de nombreuses années, je suis également heurté par ce que j’ai pu lire ça et là le concernant et le fait qu’il ne lui est pas permis de réagir à ces attaques me pousse à intervenir. OUI il est en très bonne santé, OUI il travaille en permanence au sein même des Editions Moryason. En raison d’un emploi du temps très chargé il ne peut répondre comme il le faisait jadis à tout le courrier volumineux qu’il reçoit. Pour cette raison (à cause de son silence) certains l’ont déclaré mort, ceux-là même qu’il avait aidés personnellement alors qu’ils étaient dans la souffrance et dans la peine. Belle récompense ! Je sais qu’il ne réclame rien pour l’aide qu’il a pu donner et qu’il l’a fait toujours avec le cœur mais je sais aussi qu’il ne comprend pas pourquoi ces personnes –sous prétexte qu’il ne répond plus à leur courrier- se plaisent à inventer des histoires absurdes. S’il n’attend rien pour l’aide apportée il souhaite au moins le respect de son silence.

En ce qui concerne Catherine Desjonquières les propos volent encore plus bas en disant qu’elle « tient maintenant les rennes des Editions Moryason ». Je connais aussi son intégrité et son grand cœur et je m’insurge contre de tels propos. Catherine Desjonquières fait partie de la famille de MM. Moryason et Messager. Ils travaillent en étroite collaboration dans le même but et le fait qu’elle « s’expose » plus que les autres n’autorise pas pour autant certains esprits chagrins à proférer avanies et outrages sur sa personne.

Je le répète une fois de plus, je ne suis en aucune façon le porte parole des Editions Moryason, ma démarche est purement amicale, personnelle et désintéressée. C’est animé par cette amitié qui me lie à eux que j’interviens pour dire à ceux qui n’ont pour loisir que de fomenter des allégations coupables, de diriger plutôt leurs pensées et leur énergie vers la clarification de leur ego en suivant les enseignements sacrés de la Voie théurgique qui est une Voie d’éveil de la conscience, plutôt que de se laisser guider par les aberrations de leur nature instinctive aux dépends de personnes qui ne cherchent qu’à dispenser le bien autour d’eux.

Documents à télécharger


Guillaume Delaage