RÊVE MORT ET REALITE

Rêve mort et réalité ont-ils un lien particulier? Le rêve est une fonction naturelle pour les êtres humains et ceux qui n’y prêtent pas trop attention, mettent leurs aventures nocturnes sur le compte de l’imagination.

 

La petite mort

La science médicale psychologique commence à bien discerner les zones du cerveau qui sont touchées lorsque nous rêvons, mais elle ne fait pas encore le lien avec la cause qui, en l’être humain, produit le rêve. Que se passe-t-il lorsque nous dormons ? Chacun pourra constater que le sommeil est « un décrochage » une petite mort.

Rêve mort et réalitéLe corps se détend, les sens se ferment, le mental se tait et nous sommes comme une machine qui se met en veille, hors service en quelque sorte. Nous ne sommes plus capables de percevoir quoi que se soit par nos sens, ni même d’avoir la moindre pensée.

C’est durant cette période qu’autre chose, en nous, prend le relai. Mais quoi? L’homme animal physique, la personnalité se déconnecte et laisse la place à l’Homme divin qui, comme un prisonnier dans sa geôle n’est plus sous l’emprise de son gardien. L’homme divin devient alors libre pour un temps très court, et voyage alors dans les mondes visibles et invisibles pour vivre des expériences, dont peu de choses nous reviennent vraiment.

En fait, plus le corps est épuisé, plus le sommeil est lourd, plus la partie astrale occupée par l’Homme divin acquière de liberté pour vivre ses expériences. Celles-ci peuvent revêtir de multiples formes. Dans ces voyages, des lieux, des paysages sont visités, des personnes sont rencontrés et parfois, lorsque nous sommes réveillés, certaines scènes peuvent revenir à la mémoire.

Celui ou celle qui vit cette expérience pourra dire : « ce lieu me parle. Je l’ai déjà vu » ou bien encore : « je connais cette personne » etc. D’autres pourront dire : « Cela vient d’une vie passée, je l’aie vue en rêve », mais cela est beaucoup plus rare et s’attache plus au fantasme qu’à une réalité.

 

Nemesis

Les Hermétistes de l’Antiquité avaient et ont de nos jours encore une position différente. « Némésis » ou Karma, ferme la porte sur le passé après chaque nouvelle incarnation. Seuls ceux qui ont véritablement une progression spirituelle avancée peuvent avoir une connaissance (petite, moyenne ou grande selon leur évolution) de ce passé. rêve mort et réalité

Le problème est qu’aujourd’hui dans ce tourbillon dû au New Age, nombreuses sont les personnes qui noyées dans un brouillard d’illusions se laissent berner par leurs fantasmes et sont persuadées de connaître leurs incarnations passées.

Toucher à ce sujet n’est pas chose aussi aisée et en réalité, peu de personnes ont cette révélation. Le sujet serait trop long à aborder ici, mais il faut savoir que le souvenir d’une vie antérieures n’est donné à un individu que pour un « usage » très particulier dans le cadre d’une expérience de vie.

Le voile du passé ne peut se déchirer dans les autres cas, que par un travail spirituel profond qui est une sorte de consécration initiatique.

 

Rêve mort et réalité

Les intuitions venues par rêves, les prémonitions et autres « alertes » sont des informations déposées dans les niveaux élevés du monde astral, par l’Homme divin, pour le bénéfice de l’homme animal. Cette intuition va alors ressortir au réveil pour son plus grand bénéfice. Est-ce à dire que tout ce qui est perçu dans un rêve est la réalité, le souvenir des expériences vécues par l’Homme divin ?

rêve mort et réalitéMalheureusement non. Les images qui nous sont restituées par la mémoire ne sont qu’un mélange chaotique, pâle, terni et déformé de ces voyages, telles les pièces d’un puzzle jetées sur une table. Mais la plupart du temps, les rêves sont des constructions issues directement du subconscient.

Lorsque notre Âme est libérée elle n’a plus d’obstacles. Les limites des sens sont vaincues et les possibilités deviennent fantastiques. Malheureusement peu de personnes font un lien constant et volontaire entre l’Homme divin et l’homme animal, cette dualité en chaque être humain que j’expose dans mes séminaires.

C’est là tout le secret de l’Initiation, c’est là aussi le cadeau de la Providence lorsque le chercheur travaille régulièrement à son évolution intérieure en suivant les règles proposées par l’Enseignement sacré. C’est alors que le mur qui nous sépare de la Lumière qui est en nous, s’effondre et révèle notre véritable nature. Jusque là, les rêves et leurs confusions demeureront le seul et piètre langage symbolique entre ces deux univers qu’il nous faut explorer jusqu’à la victoire de la Libération.

Avec le cœur

Guillaume Delaage